Resumen de la intervención del presidente de la FACM, Vicent Garcés en la reunión de alto nivel de la APM en el Senado italiano

0
206
APM Resumen: El dialogo en el encuentro de las culturas y las religiones: el rol de la política y la educación

Roma, 15 de diciembre de 2016, Senado de la República de Italia

La reunión de la APM sobre “El diálogo dentro del encuentro de culturas y religiones: el rol de la política y la educación” tuvo lugar el 15 de diciembre de 2016 en Roma, acogido con generosidad por el Senado italiano, dentro del marco de actividades de la 3a Comisión Permanente de la APM sobre el Diálogo de Civilización y de los Derechos Humanos, presidido por la senadora Emma Fattorini.
La conferencia reunió a los delegados parlamentarios de las naciones pertenecientes a la APM, los representantes de los parlamentos internacionales, de las organizaciones regionales, así como a otras personalidades eminentes, a los líderes religiosos y representantes de las instituciones miembros de la Plataforma Académica de la APM.

Don Vicent Garcés Ramón, Presidente de la Fundación Asamblea de Ciudadanos y Ciudadanas del Mediterráneo, en su intervención ante el Parlamento hizo hincapié en el difícil período que el Mediterráneo acaba de experimentar. En particular, insistió en el papel fundamental de los ciudadanos en la construcción de contrapoderes a los poderes existentes, siempre y cuando se eduque en la tolerancia y la diversidad, que es la principal responsabilidad de los poderes. Concluyó haciendo un llamamiento a los parlamentarios para ayudar a fortalecer la sociedad civil para construir una ciudadanía mediterránea.

rôles clés pour l’avenir

Les participants se sont engagés avec passion dans des discussions générales sur les principaux défis du dialogue interreligieux et interculturel dans la région euroméditerranéenne. Ils ont offert des contributions de fond et ont partagé les meilleures pratiques et les expériences nationales sur le thème du dialogue interculturel et interreligieux.
On a largement convenu sur l’importance croissante du dialogue interculturel et interreligieux comme des outils puissants pour parvenir à la stabilité et à la paix, lutter contre l’intolérance et l’extrémisme tout en défendant les valeurs de coexistence pacifique et de compréhension mutuelle. Par ailleurs, les participants ont reconnu la nécessité de placer le dialogue interculturel et interreligieux comme un objectif central dans le cadre d’une approche politique multilatérale renouvelée nécessaire en Méditerranée.
Des valeurs communes, telles que les droits fondamentaux de la démocratie, la primauté du droit et la reconnaissance de la dignité humaine, ont été identifiés comme la base d’une coexistence pacifique et harmonieuse entre les gens de différentes cultures et religions dans les deux rives de la Méditerranée.
Les participants ont également souligné la nécessité de mettre en œuvre des activités interculturelles et interreligieuses dans les domaines de l’éducation, la jeunesse, les médias, la migration, la paix et la résolution des conflits, en précisant que les programmes dans ces domaines devraient inclure des initiatives sur le terrain à mettre en œuvre avec les dirigeants aux niveaux international, régional et local. En outre, ils ont souligné la nécessité de renforcer la coopération interinstitutionnelle dans la promotion du respect et de compréhension mutuelle interculturels et interreligieux.
Ils ont également souligné le rôle clé de l’éducation et de la formation des jeunes et des leaders religieux comme instrument fondamental pour juguler le fléau de l’extrémisme violent. A cet égard, la modernisation de la réflexion et des discours théologiques, ainsi que des curricula scolaires a été fortement réitérée.
Les participants ont mis l’accent sur l’importance de développer des programmes pour la jeunesse dans les institutions interculturelles et interreligieuses visant à soutenir l’interaction et l’échange entre les jeunes de différentes cultures afin de diffuser le message du pluralisme et de la diversité.

En outre, l’éducation interreligieuse et multiculturelle a été recommandée aux écoles théologiques et aux systèmes d’éducation religieux afin d’inclure  dans leurs programmes le dialogue interreligieux et les valeurs de la paix, du pluralisme et de l’engagement civique.
En outre, on a souligné le rôle clé des leaders religieux dans la diffusion des valeurs de tolérance, paix et fraternité, et la conception d’une laïcité qui intègre les valeurs de différentes religions en leurs reconnaissant des valeurs culturelles et éducatives.

Dejar respuesta

Please enter your comment!
Please enter your name here

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.