Home Blog

L’heure de la Transition Agricole et Alimentaire a sonne. Reveillons-nous!

0

9 février, 2018

La Fondation Assemblée des Citoyens et Citoyennes de la Méditerranée (FACM) invite ses membres à travailler pour la Transition Agricole et Alimentaire durable et à le faire savoir dans les forums nationaux et internationaux.

DECLARATION INTEGRALE EN PDF

Pour adhérer à cette déclaration écrire à >   secretariat@fundacionacm.org

Fondation ACM résumé 2017

0

ENTRETIEN : Ricard Pérez Casado “La Méditerranée est aussi un paysage à échelle humaine”

0

ENTRETIEN : Ricard Pérez Casado , ancien maire de València, membre du conseil consultatif de la FACM, publie”Desigualdades mediterráneas, retos del Siglo XXI” coéditée par Ed. Catarata et la Fondation ACM

“La Méditerranée est aussi un paysage à échelle humaine ou bien une succession de paysages qui a permis que “l’être humain soit la mesure de toute chose”, définition qui a inspiré les étapes les plus fécondes de l’humanité”

Lire l’intégralité de l’entretien

 

 

Nouveauté éditoriale du FACM: “Las desigualdades mediterráneas, reto del siglo XXI” de l’auteur Ricard Pérez Casado

0

La Fondation ACM presente le livre “Las desigualdades mediterráneas, reto del siglo XXI” de l’auteur Ricard Pérez Casado. Une oeuvre coéditée en Espagne par la FACM et la maison d’édition Catarata tout juste publiée au mois de mars.
« D’entre la totalité des aspirations humaines, il y en a une commune à toutes les sociétés : l’égalité ou son inexistence dans la plupart des occasions. Les lumières placèrent l’égalité au sein de leurs grands principes, les religions monothéistes l’établirent face à un dieu et la révolution française l’incorpora à sa célèbre triade révolutionnaire. Une grand part de ses idées puisent leurs origines dans l’espace méditerranéen, où les inégalités causent et perpétuent de nombreux conflits qui gangrènent leurs sociétés.  Pas seulement en termes de territoires et de pays, mais aussi dans les différentes classes sociales, que l’on parle d’inégalités de genre, économiques, sociales, ou celles qui dérivent des différences religieuses, linguistiques ou des problèmes climatiques. La confluence d’inégalités alimente la violence des conflicts ; ce qui fût le cas par exemple, du démantèlement des anciennes républiques yougoslaves. Dans cet essai, Ricard Pérez Casado égraine l’histoire culturelle, sociale et religieuse des deux rives de la Méditerranée pour tenter d’expliquer les inégalités croissantes et les conflits politiques, économiques et climatiques de tout l’espace méditerranéen du XXIe siècle ».


Plus d’information sur les points de vente physiques et en ligne : Ed ; Catarata

NOUVELLES PUBLICATIONS : Mémoire d’activités FACM 2019

0

28 cercles citoyens FACM
20 pays de la Méditerranée
+ de 70 actions menées en 2019

Actions stratégiques de la FACM :
-Servir d’intermédiaire entre les institutions euro-méditerranéennes et la citoyenneté méditerranéenne.
-Faciliter la communication, en se basant sur l’égalité et la diversité intergénérationnelle dans tous les domaines sociaux, culturels, économiques, humanitaires et politiques qui affectent des millions de jeunes dans les pays méditerranéens.
-Contribuer à l’agenda méditerranéen au cours des prochaines années et réclamer un rôle pour la citoyenneté en tant qu’acteur clé du dialogue, de la coopération, de la cohésion sociale et de la convivence dans la diversité.

Actions clés en 2019 :
-action sociale : réfugiés, jeunesse, femmes.
-action culturelle : patrimoine méditerranéen/ MostraViva del Mediterrani
-action environnementale : Projet SAT (Système agroalimentaires territorialisés). Action simultanée de nettoyage des plages méditerranéennes.
-Publications méditerranéennes.
-Diplomatie citoyenne
-Diffusion et divulgation en français, anglais et espagnol, avec la présence de l’arabe et du catalan.
-Deux prix internationaux : Prix SLOBODA/LIBERTE du Centre International pour la paix de Sarajevo et prix Laureates de l’Assemblée parlementaire de la Mediterranée
Nous partageons ici le mémoire d’activités 2019 de la FACM avec l’ensemble des actions réalisées et le résumé des activités de la FACM en 2019.

Consultez-le en cliquant sur la couverture.

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS FACM 2019                       MÉMOIRE D’ACTIVITÉS FACM 2019

Avant Covid-19: Solidarité

0

#OnResteChezSoi

Face à la crise sanitaire, l’équipe de la fondation ACM se met au télétravail, en suivant les recommandations officielles. Nous sommes toujours à votre disposition à travers nos outils de communication habituels: réseaux sociaux, e-mail et téléphone.

Nous souhaitons exprimer notre reconnaissance envers les secteurs sanitaire, alimentaire, du transport, du nettoyage e à tant d’autres qui, avec l’ensemble de la citoyenneté, contribuent à lutter contre la pandémie.


Message de l’Assemblée parlementaire de la Mediterranée (APM)
Cette année, la région euroméditerranéenne, comme d’autres parties du monde, prend le COVID 19 de plein fouet, et sa rive Nord est l’épicentre de la pandémie mondiale. Cette pandémie affecte tous les aspects de nos vies, comme notre santé, les limitations de nos activités quotidiennes, les contraintes pour nos activités économiques et éducatives. En ces temps si difficiles, le thème sélectionner pour amener à une réflexion commune sur le sens de la journée de la Méditerranée 2020 est: “Solidarité et assitance mutuelle”
Lire le message de l’APM


Projet: COMMUNICATION ET AUTO:ISOLEMENT- Journée mondiale de l’art- IAA/  BiH-IPC / SWF-Leonardo da Vinci

Cher.es ami.es,
je vous souhaite, ainsi qu’à vos proches, une bonne santé. Je crois en votre savoir faire et en votre capacité à partager avec les autres, dans ces circonstances difficiles, la solidarité nécessaire. Tout ce que je peux dire tient en une expression: prenez soin de vous.
Je souhaite que nous rencontrions dans de brefs délais et sans la distance sociale entre nous. Entretemps je vous partage ce site página (World Art Day IPC/SWF2020/Leonardo Da Vinci), et j’appelle tous les artistes, pour que dès le 15/03/2020 et ce jusqu’au 15/04/2020- Journée mondiale de l’Art, ils partagent à travers leurs réseaux sociaux leurs oeuvres/ fictions, court métrages et documentaires, expositions, photos, spectacles, danses et ballets, oeuvres de théâtre et chansons/ et messages de sagesse, d’amour, de compassion et de solidarité avec tous ceux qui doivent faire face à cette auto/isolation.
Ibrahim Spahic, directeur du SWF et du CIP, membre d’honneur du conseil consultatif de la FACM


Cara/o iscritta/o
le attività di “Peripli” sono sospese e rinviate nel rispetto delle norme adottate dal governo italiano  per prevenire la diffusione del coronavirus.

Vi esortiamo a mantenere la lucidità, ad adottare comportamenti responsabili, e a fare appello alla saggezza.

Ce la faremo e riprenderemo le nostre attività con maggiore motivazione.

Buona salute a tutti!


Dans cette situation qui affecte l’Humanité entière! un virus infiniment petit, invisible à l’oeil nu mais si devastateur! et qui nous contraint à nous confinner dans nos maison! Nous si épris de liberté!
Je vous souhaite beaucoup de courage à affronter cette situation chers et cheres concitoyens et concitoyennes de la Méditerranée! Prenez bien soin de vous!
Espérons que des chercheurs consciencieux et humains puissent trouver un traitement efficace et un vaccin anti covid19 le plus rapidement possible!
Soyons solidaires des pays les plus démunis qui fautes de moyens risquent d’en patir.
Djamila Hamitou Sandouk du cercle Oran

#8M Aujourd’hui et depuis toujours la Méditerranéenne à travers le regard des femmes

0

#8M Journée internationale des droits des femmes méditerranéennes à travers le regard des femmes. Aujourd’hui et depuis toujours.

“La mar d ‘il.lustrades” une sélection d’œuvre de 18 illustratrices et artistes visuelles qui présentent leurs travaux à travers plusieurs styles et profils, mais qui en groupe, découvrent des éléments communs à l’heure de comprendre l’identité visuelle de la culture méditerranéenne à travers le regard des femmes.

Exposition conçue par  Tomás Gorria/ Organisée par la FACM et  Mostra Viva del Mediterrani 2019/2020

Vidéo de Esther Roig Belloch

La FACM à la réunion annuelle du Réseau espagnol de la fondation Anna Lindh (FAL)

0

La FACM, en tant que membre actif dela ReFAL a pris part, avec une cinquantaine d’entités et associations de tout le territoire espagnol, célébré les 5 et 6 mars au siège de la Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée à Seville.

En savoir plus sur la réunion

La FACM et le Réseau AVEC – Alliance de Villes Euro-méditerranéennes de Culture ont signé un accord de collaboration pour promouvoir des projets sur patrimoine et citoyenneté méditerranéens

0

La Fondation Assemblée des Citoyens et Citoyennes de la Méditerranée (FACM) et le Réseau AVEC – Alliance de Villes Euro-méditerranéennes de Culture ont signé un accord de collaboration pour promouvoir des projets communs, notamment dans le domaine du patrimoine et de la citoyenneté méditerranéens.

Le programme se donne pour objectif de renforcer la présence des acteurs de la société civile impliqués dans les secteurs de la culture et des patrimoines, qu’ils soient simples amateurs ou experts, issus de tout le pourtour de la Méditerranée. Il créera les conditions pour mener une action de terrain afin de restaurer et vivifier les patrimoines des différents pays méditerranéens. Dans une “société de transmission du savoir”, les institutions traditionnellement responsables de cette mission ne sont plus les seules à la porter, et quelque fois, pour diverses raisons, n’y parviennent pas. Le relai des initiatives de la société civile sont alors indispensables.

L’un des objectifs principaux de ce programme est de lancer et soutenir un projet qui inclura, dans les années à venir, des réunions territoriales dans les différents pays méditerranéens où la question des acteurs culturels est abordée, et des actions concrètes visant par la participation des citoyens à promouvoir une citoyenneté méditerranéenne. Ces regards croisés entre citoyens, responsables politiques et professionnels (conservateurs, chercheurs, médiateurs …), permettront de mettre en place des ateliers localisés, en vue de :

– redéfinir la valeur patrimoniale des “objets” – vivants et actifs matériels ou immatériel- et des espaces de valorisation du patrimoine, identifier le « paysage culturel » de la Méditerranée ;

– d’attirer l’attention sur les initiatives prises par les citoyens, pour l’identification de patrimoines signifiants, la collecte de la mémoire collective locale, leur valorisation dans une dynamique qui les inscrits dans la construction d’une meilleure qualité de vie au présent et dans la construction d’un projet sociétal d’avenir.

– favoriser le rapprochement avec les professionnels- experts, en mobilisant les institutions localement et en proposant l’expertise des collaborateurs d’AVEC et de la FACM

– Mobiliser des décideurs afin de rendre possible la réalisation des actions, selon les différentes formes de participation citoyenne aujourd’hui dans chaque pays méditerranéen et des dispositifs et projets visant à cette participation.

Ce projet fait suite au Séminaire international: Patrimoine méditerranéen et citoyenneté : destruction, reconstruction, conservation des mémoires et participation citoyenne que la FACM, en collaboration avec l’Association Peripli et le Cercle ACM de Naples, organisé à Naples en octubre 2019. Le colloque entendait donc promouvoir une réflexion critique mais aussi dessiner une perspective d’orientations pour reconstruire le patrimoine des différents espaces méditerranéens, en partant du principe que dans une ” société de transmission du savoir “, les institutions traditionnellement responsables de cette mission (écoles, universités, bibliothèques, etc.) ne sont plus les seules à le faire, en effet, souvent, pour diverses raisons, ils échouent dans leur mission spécifique. La prochaine édition de ce seminaire aura lieu à Larissa (Grèce) en Octobre 2020.

L’accord avec AVEC a été signé à Malte, coïncidant avec l’Assemblée générale du Réseau, qui a réuni des villes et des collectivités territoriales de l’espace euro méditerranéen, des opérateurs désignés par elles et agissant pour leur compte, des organismes d’étude, de recherche, de formation et des personnalités qualifiées, émanant de territoires historiques, dépositaires d’un patrimoine remarquable et qui entendent faire de ce patrimoine un vecteur de développement local durable.

DISCOURS DU PRÉSIDENT DE LA FACM LORS DE LA 14ÈME SESSION PLÉNIÈRE DE L’ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA MÉDITERRANÉE (APM): “La Méditerranée est confrontée à une urgence mondiale”

0

RÉSUMÉ DU DISCOURS DU PRÉSIDENT DE LA FONDATION ASSEMBLÉE DES CITOYENS ET CITOYENNES DE LA MÉDITERRANÉE (FACM) LORS DE LA 14ÈME SESSION PLÉNIÈRE DE L’ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA MÉDITERRANÉE (APM).

ATHÈNES LES 19 ET 20 FÉVRIER 2020.

L’APM est un établissement public qui réunit les représentants des parlements des pays riverains de la Méditerranée et pratique la diplomatie parlementaire. La FACM est membre observateur de l’APM.

L’intervention de Vicent Garcés, président de la FACM, a eu lieu dans le cadre du 3ème comité permanent de l’APM sur le dialogue des civilisations et les droits de l’homme et à l’occasion de la remise du prix APM 2019 à la Fondation ACM.

Mesdames et Messieurs les députés

La Méditerranée est confrontée à une urgence mondiale, que nous appelons “l’urgence méditerranéenne”, qui s’exprime dans différentes dimensions :

  • Economique ; caractérisée par des inégalités économiques et sociales croissantes entre les pays du Nord et du Sud de la Méditerranée et au sein même des pays
  • Des problèmes climatiques et environnementaux, notamment en Méditerranée, avec l’aggravation de la progression de la désertification
  • Un problème social particulièrement évident dans les flux migratoires permanents qui sont aggravés par la crise des réfugiés et qui entraînent des milliers de morts dans les déserts et en mer
  • Cette politique se reflète dans la crise croissante de la confiance du public dans les systèmes politiques
  • Culturel se manifestant par une tension religieuse et interculturelle croissante.

Cette urgence méditerranéenne est aggravée par la présence active de puissances nouvelles et anciennes, intervenant de différentes manières, et dont nous voyons la manifestation extrême dans les guerres et les conflits armés dans la région et les zones adjacentes.

A partir de 2010/2011, dans un premier temps, le phénomène que l’on a appelé le printemps arabe se produit, avec des fins différentes dans chaque pays. Dans une deuxième étape, que nous vivons actuellement, les citoyens, de l’Algérie au Liban, continuent d’insister sur leurs premières revendications de liberté, de dignité et de justice sociale. Des révoltes citoyennes similaires, dans le cadre européen, se déroulent en France, en Espagne ou en Italie.

Dans ce contexte d’urgence méditerranéenne et de révolte citoyenne, la Fondation ACM, forte de 10 années de vie à pratiquer la diplomatie citoyenne, a construit un réseau de 28 cercles de citoyens dans 28 villes et 20 pays de la région. La FACM a organisé huit grandes rencontres thématiques dans différents pays, la dernière en novembre 2019 à Barcelone où la situation des jeunes en Méditerranée a été abordée, et à laquelle l’APM a participé. L’APM a également parrainé et participé au séminaire sur le patrimoine et la citoyenneté en Méditerranée organisé par la FACM à Naples en octobre 2018. Il convient de rappeler que la Fondation ACM a pour horizon de contribuer à la construction d’une communauté des peuples de la Méditerranée.

Tant la FACM que l’APM accomplissent leurs tâches à un moment où la démocratie et la liberté, en réalité les droits humains, sont en danger. La méfiance des citoyens envers leurs représentants et l’émergence de mouvements d’extrême droite qui répandent la xénophobie, le racisme et les réponses autoritaires aux crises convergent.

La FACM soutient que ce danger ne peut être combattu en transformant l’Union européenne en forteresse, en construisant plus de murs, mais en avançant dans les changements politiques et économiques essentiels qui répondent aux demandes des citoyens. Il est également nécessaire d’améliorer tous les domaines des relations et de l’intégration des peuples méditerranéens.

Dans cette voie, l’APM et la FACM ont de nombreux points de contact et de collaboration et j’ose proposer d’ici d’étendre ces synergies positives vers les villes et les régions de la Méditerranée, en réunissant la diplomatie parlementaire (APM), citoyenne (FACM) et locale (villes et régions).

Merci beaucoup

La Fondation ACM reçoit à Athènes le prix 2019 de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM)

0

L’Assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM) a décidé de décerner son prix annuel 2019 à la Fondation Assemblée des citoyens et citoyennes de la Méditerranée (FACM) pour coïncider avec ses 10 ans de collaboration. L’APM réunit des représentants des parlements de tous les pays riverains de la Méditerranée. La Fondation FACM est membre observateur de l’APM.

L’APM a souligné l’étroite collaboration avec la FACM, avec l’objectif commun d’avancer vers une communauté des peuples de la Méditerranée, en promouvant les valeurs démocratiques de liberté, de paix et de respect de la diversité culturelle et de la responsabilité environnementale. L’APM a souligné que la société civile joue un rôle crucial dans la région pour le dialogue, la coopération, la cohésion sociale et la coexistence dans la diversité.

La cérémonie de remise des prix a eu lieu à Athènes le vendredi 21 février 2020, dans le cadre de la 14e session plénière de l’APM qui se tient au Parlement grec, en présence des représentations parlementaires de tous les pays méditerranéens.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le président de la FACM, Vicent Garcés, qui a reçu le prix, a souligné qu'”une intégration des peuples de la Méditerranée n’est pas possible sans l’engagement conscient des citoyens de la Méditerranée”. La Fondation FACM célèbre ces jours-ci ses 10 ans d’existence.

Il y a quelques semaines, la FACM a organisé à Barcelone une réunion sur la jeunesse en Méditerranée à laquelle a participé une représentation de l’APM. La jeunesse est devenue l’avant-garde et le moteur du changement pour la démocratisation des systèmes politiques et les changements économiques visant à améliorer les conditions de vie des citoyens.

“Le prix décerné par l’APM à la Fondation ACM a une signification toute particulière puisqu’il est décerné par un réseau d’institutions parlementaires à un réseau méditerranéen de la société civile qui promeut le message fort de : N’OUBLIEZ PAS LA CITOYENNETÉ”, a déclaré le président de la FACM.

LA FONDATION DE ASSEMBLÉE DES CITOYENS ET CITOYENNES DE LA MÉDITERRANÉE (FACM) REÇOIT LE PRIX SLOBODA/LIBERTÉ LORS DE LA XXXVIÈME ÉDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL D’HIVER DE SARAJEVO

0
Julio Frangen Foto

La Fondation Assemblée des citoyens et citoyennes de la Méditerranée (FACM) a reçu le prix “Sloboda”/liberté le 8 février à Sarajevo/Bosnie-Herzégovine par le Centre international pour la paix dans le cadre du Festival international d’hiver de Sarajevo “Sarajevska zima”. Cette reconnaissance est accordée pour la contribution à la défense des libertés et des droits de l’homme des institutions, des entités et des individus. Le prix a été décerné au président de la FACM, Vicent Garcés, ainsi qu’à des personnalités éminentes du monde universitaire, culturel et de la société civile en Bosnie-Herzégovine, en Europe et dans le monde.

Dans ses mots d’appréciation, Garcés a souligné que la Fondation ACM est un réseau de citoyens “dont la raison d’être est de faciliter le dialogue, la connaissance et le respect mutuel dans le cadre de la diversité des peuples de la Méditerranée. Depuis Sarajevo, ville qui symbolise le courage de ses citoyens et qui nous a donné une reconnaissance qui porte le mot LIBERTE, nous lançons un appel pour ne pas baisser les bras dans la lutte continue pour la paix et la liberté, en construisant la confiance dans les autres, dans ceux qui sont différents, pour une vie commune dans la culture de la diversité”.

Coïncidant avec ce prix spécial, la Fondation ACM a organisé une réunion des cercles ACM de la région, avec la participation de Thessalie/Grèce, de Podgorica/Monténégro, de Zagreb/Croatie, de Tirana/Albanie et de Sarajevo/Bosnie-Herzégovine. Une initiative qui vise à unir le réseau citoyen de la FACM en favorisant la synergie entre les milieux voisins vers une communauté des peuples de la Méditerranée.

La FACM, à cette occasion et dans le cadre de la XXXVIe édition du Festival d’hiver de Sarajevo, a présenté une exposition d’œuvres de 18 illustratrices et artistes visuelles de la Méditerranée sous le nom de “La mar d’il.lustrades”. Cette exposition, dont le commissaire est Tomás Gorria, a été présentée pour la première fois lors de l’édition 2019 du festival Mostra Viva del Mediterrani (MVM) à Valence. Elle a compté avec la collaboration du Cercle ACM de Sarajevo, du Festival d’hiver de Sarajevo, du Musée d’histoire de Bosnie-Herzégovine, de la Fondation Atelier Memorial Alija Kucukalic et de Valencia World Capital Design 2022, comme Prix Pont del Mediterrani 2019 du Mostra Viva del Mediterrani.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Elma Hodzic, directrice du Musée d’histoire de Bosnie-Herzégovine où l’exposition est présentée, la définit comme “un voyage à travers différentes expressions et styles artistiques autour de la diversité des identités et des territoires de la région méditerranéenne”. L’exposition, “saupoudrée de diversité, met en évidence les points de contact entre des cultures et des identités diverses, en montrant les points de rencontre qui effacent les limites des cartes géographiques et politiques”.

Les artistes qui participent à l’exposition sont : Aicha Abouhaj (Maroc), Maria Chiara Banchini (Italie), Zeineb Ben Haouala (Tunisie), Diala Brisi (Syrie), Florence Bouchain (France), Daphne Christoforou (Chypre), Ana Hoxha (Albanie), Tea Jurišić (Croatie), Sonya Korshenboym (Israël), Lejla Kučukalić (Bosnie-Herzégovine), Virginia Lorente (Espagne), Irena Milačić (Monténégro), Theda Mimilaki (Grèce), Deena Mohamed (Égypte), Samara Rana (Palestine), Vesna Skornsek (Slovénie), Büşra Üzgün (Turquie) et Maya Zankoul (Liban).