DÉCLARATION DU CONSEIL CONSULTATIF DE LA FONDATION ACM SUR ALEP

0
99
Imagen: Médicos del Mundo

“Alep, l’ignominie qui triomphe secoue à peine notre somnambulisme qui va continuer”. Nous partageons avec amertume le constat du membre d’honneur de la Fondation ACM, Edgar Morin.

À Alep, un désastre humanitaire de grande ampleur est en train de se dérouler dans un climat de silence horrible : outre l’offensive militaire et les civiles ciblés en train de tenter de fuir les combats, des exactions sont commises dans les quartiers repris par le régime, ses alliés et des milices. Plus aucun hôpital n’est opérationnel, des barils au chlore sont lancés sur la population civile, les frappes par bombes phosphoriques et à fragmentation larguées par des avions sont continuelles et entraînent des dizaines de morts chaque jour.

Une ville millénaire a été encerclée depuis des mois et est en ce moment en train de tomber après qu’un veto ait été imposé au Conseil de sécurité pour empêcher une résolution appelant à une trêve humanitaire. La fin de la bataille d’Alep s’approche ! Mais à quel prix ?

Des dizaines de milliers d’habitants se dirigent vers les routes de l’exil après avoir tout perdu. Le silence mondial est phénoménal. L’absence d’action politique tangible est surprenante en ce 21ème siècle ! « Plus jamais ça » : une phrase que nous ne cessons pas d’entendre après chaque tuerie dans notre univers marqué par l’indifférence complice.

Les citoyennes et citoyens de la Méditerranée sont tous concernés par cette crise humanitaire d’envergure. Leurs actions civiles et engagées devront alerter, informer et exercer une pression efficace sur les politiques afin de stopper immédiatement cette tuerie.

Valencia, 03 décembre 2016

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.