Naissance du Mouvement de Solidarité Euroméditerranéen avec les Personnes en situation d’Exil

0
289

La Fondation Assemblée des Citoyens et des Citoyennes de la Méditerranée (Fondation ACM) dont le siège est à Valencia, participe au travers de ses Cercles Citoyens du Maroc, d’Espagne, d’Italie, de Grèce, du Liban, de Palestine.

L’ONG libanaise Amel Association International (AMEL) et l’organisation française SAMU Social International (SSI) ont lancé à Rome ce mardi 12 juin 2018 le Mouvement de Solidarité Euroméditerranéen avec les Personnes en Situation d’Exil. Un mouvement qui regroupera des institutions publiques, des organismes de la société civile et des experts, et qui militera pour un changement des politiques d’accueil des personnes réfugiées ou exilées actuelles. « Un appel à unir les forces autour des valeurs de solidarité, de dignité qui représentent le futur de l’humanité. », ont-ils déclaré. La Fondation Assemblée des Citoyens et des Citoyennes de la Méditerranée (Fondation ACM) qui préconise la résistance citoyenne face à l’injustice se joint à ce mouvement de solidarité citoyenne en Méditerranée.

L’évènement a été célébré au Capitol de Rome et a compté sur le soutien de la Mairie de la capitale italienne, et sur la collaboration de l’Association Culturelle Laura Lombardo Radice, l’Institut Français Center St. Louis de Rome, un Ponte Per, le Fonds Xavier Emmanuelli et la Fondation Assemblée des Citoyens et des Citoyennes de la Méditerranée.

Le président de la Fondation ACM, Vicent Garcés, a indiqué lors de l’ouverture de la journée que « cela fait plus de deux ans que la ville de Valencia et le Gouvernement Valencien s’engagent à accueillir des centaines de réfugiés et la réponse du gouvernement espagnol a été non. Aujourd’hui la réponse est positive pour l’ouverture des portes à « l’Aquarius » car le gouvernement a changé”. Lire le discours du Président de la FACM, Vicent Garcés.

Le Mouvement est la cristallisation des recommandations et défis qui ont été émis au cours des deux séminaires précédents en automne 2017, en France et en Grèce, où se sont donnés rendez-vous des acteurs clé en matière de migration de toute la région méditerranéenne.

Lors du rassemblement, sont intervenus Nikolaos Poutsiakas, conseiller régional de Thessalie et membre du Conseil Consultatif de la FACM, Touria El Oumri, membre de la Commission Locale pour la régularisation de la migration à Casablanca et représentante du Cercle de Casablanca de la FACM, Hassan Balawi, diplomate devant l’Union Européenne et représentant du Cercle ACM de Palestine, et Esma Kucukalic, journaliste et membre du Cercle ACM de Valencia.

La Fondation Assemblée des Citoyens et des Citoyennes de la Méditerranée (Fondation ACM) est un réseau qui promeut le dialogue, la proposition et l’action citoyenne. Elle est présente dans vingt pays de la région.