Conclusions de la 13ème Session plénière de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée à Belgrade

0
1247

LA SESSION PLÉNIÈRE CONSOLIDE LE RÔLE UNIQUE D’HARMONISATION LÉGISLATIVE DE L’APM DANS LA RÉGION EUROMÉDITERRANÉENNE

La 13ème Session plénière de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée s’est tenue à Belgrade les 21 et 22 février 2019, accueillie par l’Assemblée nationale de Serbie.
Quelques 200 participants, issus de 26 parlements nationaux, ainsi que des délégués, des experts et des invités des parlements régionaux, du système des Nations Unies, de l’OMC, du Conseil de l’Europe et d’autres organisations internationales, des hauts responsables du gouvernement serbe, du corp diplomatique et des représentants de la société civile, ont contribué aux débats qui ont enrichi cet événement de haut niveau. À Belgrade, les délégués ont élu un nouveau bureau de l’APM et la sénatrice Alia Bouran de Jordanie a été choisie à l’unanimité pour présider aux travaux de l’Assemblée.

Accueillis par le Ministre des Affaires étrangères de Serbie et le Vice-président de l’Assemblée nationale serbe, les délégués de l’APM se sont engagés dans des discussions concrètes et ont échangé leurs points de vue et expériences sur la sécurité régionale, les développements politiques, le terrorisme, l’économie, les changements climatiques, les droits de l’homme et les migrations. Ils ont adopté à l’unanimité les six résolutions présentées sur ces thèmes et qui constituent le cadre stratégique pour les activités de l’Assemblée dans les mois à venir.

L’Assemblée a salué l’engagement de ses délégués, du Secrétariat et des envoyés spéciaux qui, opérant dans toute la région grâce à une structure décentralisée, fournissent à l’Assemblée une plate-forme unique pour la coordination avec les partenaires politiques, les organisations internationales, le secteur productif, le monde universitaire et la société civile. Les structures actuelles de l’APM seront intégrées par un service renforcé dans la région du Grand-Genève ; par un Centre de recherche régional euro-méditerranéen de l’APM à Naples, accueilli par la région Campanie ; ainsi que par une liaison à Marseille – le tout à titre gratuit pour l’APM. Celles-ci permettront une utilisation rationnelle et efficace des ressources disponibles : un partenariat quotidien avec l’ONU et l’OMC à Genève; la mise en place d’une coopération avec le Hub OTAN pour la Méditerranée, et les projets académiques de l’APM à Naples, y compris la prochaine MEDCOP 2019 ; ainsi que pour une coopération régulière à Marseille en vue du Sommet des deux Rives et avec des institutions scientifiques avec lesquelles l’APM entretient un partenariat stratégique dans les domaines de la durabilité agroalimentaire et de l’emploi des jeunes, en coopération avec les régions PACA et Piémont.

En ce qui concerne l’évolution de la menace terroriste, les défis posés par le retour et le déplacement des combattants terroristes étrangers ont été identifiés comme des domaines critiques nécessitant une action législative cohérente et harmonisée au niveau régional. Un accent particulier a été mis sur la prévention de la radicalisation et il a été convenu de créer un comité spécial de l’APM sur le terrorisme présidé par l’Italie, qui examinera également le thème délicat de « la jeunesse et la prévention », et ce sous-comité sera facilité par la France. Les délégués ont examiné les développements politiques et militaires en Syrie et en Libye, et ils se sont engagés à y soutenir les processus de réconciliation nationale. Ils se sont également engagés à soutenir pleinement la reprise des négociations israélo-palestiniennes dans un esprit de dialogue constructif, visant à un processus de paix global aboutissant finalement à la solution à deux États.

Sur le plan économique, des inquiétudes ont été exprimées concernant les signes d’une nouvelle récession, et un rôle plus actif de l’UE a été sollicité notamment en ce qui concerne les PME, les startups et la formation professionnelle. Le partenariat dynamique entre l’APM et l’OMC a été salué et il a été convenu de créer un forum parlementaire euro-méditerranéen conjoint entre les deux organisations et l’APM sur la facilitation du commerce et de l’investissement, qui bénéficiera d’une conférence annuelle visant à promouvoir le commerce et les investissements. La prochaine conférence conjointe aura lieu à Genève et sera accueillie par l’OMC. Les délégués ont également salué le nouveau partenariat avec l’OCDE. En ce qui concerne l’environnement, le rapporteur de l’APM ayant assisté à la COP24 en Pologne, on a souligné la nécessité absolue pour les pays de mettre en œuvre, au niveau législatif, les dispositions convenues à Paris. L’Assemblée s’emploiera également à renforcer son Panel sur l’économie.

En ce qui concerne les droits de l’homme, les délégués ont réitéré leur engagement à promouvoir et à garantir la dignité humaine et les droits de l’homme dans la région. Les délégués ont adopté les « Principes des Nations Unies sur les parlements et les droits de l’homme », et ils ont approuvé un plan de travail qui comprend une série de séminaires annuels à Genève et à Strasbourg, pour que les parlementaires de l’APM se familiarisent pleinement avec le contexte régional et les processus de l’Examen périodique universel. Sur la question des migrations, le débat a souligné la portée globale du phénomène et a rappelé la nécessité absolue d’humanité, d’état de droit, de partage du fardeau et d’une approche pragmatique et coordonnée enracinée dans la responsabilité partagée, aussi à la lumière des différentes sensibilités exprimées par les pays de l’APM par rapport au Pacte mondial pour les migrations.
Les lauréats du prix annuel de l’APM incluent quatre personnalités d’Israël, du Liban, de Syrie et une communauté italienne qui, avec leur exemple, œuvrent en faveur de la paix, de la stabilité et de l’humanité, et méritent l’admiration et la gratitude de l’ensemble de l’Assemblée.

Lire plus