CERAI et FACM: Une publication analyse 100 initiatives sur le territoire espagnol en faveur de l’alimentation locale et durable

0
357
  • La publication “Système Alimentaires Territorialisés en Espagne” présente les enseignements tirés de l’analyse de 100 expériences agricoles et alimentaires construites sur un modèle d’alimentation durable ancré à l’échelle locale.
  • Cette publication cherche à mettre en valeur les impacts positifs que génèrent ces initiatives au-delà de la seule dimension économique.
  • Des initiatives de l’ensemble de la chaîne alimentaire ont été sélectionnées : production, transformation, distribution et consommation, ainsi que des projets issus d’organisations et d’administrations.
  • Une carte est disponible en ligne pour visualiser la localisation de ces expériences sur le territoire espagnol.

Le CERAI (Centro de Estudios Rurales y de Agricultura Internacional) et la Fondation Assemblée des Citoyens et Citoyennes de la Méditerranée (FACM) vous présentet la publication “Systèmes Alimentaires Territorialisées en Espagne : 100 initiatives locales pour une alimentation responsable et durable » dans laquelle ont été identifiées et systématisées 100 initiatives agricoles et alimentaires locales et durables dans l’ensemble du territoire espagnol qui s’inscrivent sous l’angle de la souveraineté alimentaire, de l’économie sociale et solidaire et de l’écoféminisme. Il s’agit d’initiatives qui travaillent à partir d’un ancrage local en faveur d’une transformation du système alimentaire vers un modèle plus durable dans ses dimensions environnementale, sociale et économique. Elles misent sur la proximité mais aussi sur la diversification et cherchent à respecter l’équité entre ses parties prenantes. Elles cherchent enfin à travailler en réseau avec son territoire et prennent soin des personnes qui en font partie.

Ces initiatives qui construisent des Systèmes Alimentaires Territorialisés ont une valeur hautement transformatrice, mais elles rencontrent souvent des difficultés importantes dues à un manque d’articulation entre elles. Avec cette publication, nous cherchons à leurs donner de la visibilité et de mettre en valeur les impacts positifs environnementaux, sociaux, culturels et politiques qu’elles génèrent.

La publication « Système Alimentaires Territorialisés en Espagne : 100 initiatives locales pour une alimentation responsable et durable » est le résultat du projet « Outils pour la transition vers des systèmes alimentaires territorialisés (SAT) » financé par la Fondation Daniel et Nina Carasso, réalisé par le CERAI en collaboration avec la Fondation des Citoyens et Citoyennes de la Méditerranée (FACM), Mensa Civica et l’association française RESOLIS.

CONTENU ET CONCLUSIONS DE LA PUBLICATION

Pour élaborer cette publication, 100 initiatives ont été analysées sur l’ensemble de la chaîne alimentaire, du maillon de la production à celui de la transformation, de la distribution et la consommation, prenant en compte des projets d’organisation et d’administration. Elles existent depuis au moins 3 ans, sont porteurs de projets novateurs et ont atteint un certain niveau de durabilité économique. Des 100 initiatives identifiées, le secteur prédominant est la production agricole, avec 26 initiatives, suivi de la restauration (14) et de la transformation (13). Concernant la répartition géographique, lors de la sélection nous avons cherché à identifier des initiatives sur l’ensemble du territoire espagnol, en tentant d’atteindre un échantillon de chaque Communauté Autonome et en portant une attention particulière à ce que les territoires les moins peuplés soient représentés. Les initiatives sont localisées sur une carte en ligne : Voir Carte


Ce processus d’identification et d’analyse des initiatives SAT a permis de tirer plusieurs conclusions :

  • Les Systèmes Alimentaires Territorialisés non seulement génèrent des bénéfices qui leurs sont propres si leur activité économique fonctionne, mais ils bénéficient aussi largement à leur environnement et à l’économie locale du territoire
  • Quelques initiatives soulignent la menace de l’agro-industrie dans le domaine de l’alimentation biologique. Face à cela, une des stratégies proposées consisterait à se différencier en mettant en avant les valeurs de la petite production : qualité du produit, attention portée à l’environnement, développement local, confiance, relations de proximité, bien-être animal, etc. En lien avec cela, l’importance d’élaborer une bonne stratégie de communication est soulignée. Cependant nous avons pu remarquer, qu’à de nombreuses reprises, la communication interne comme externe présentait des lacunes et n’atteignaient pas ses objectifs.
  • Bien que différentes dynamiques participatives se soient mises en route ces dernières années dans quelques municipalités de l’Etat espagnol autour de l’organisation du système alimentaire, il existe peu d’initiatives qui font partie de structures publiques de participation créées par les administrations (Conseils alimentaires, processus d’élaboration de stratégies alimentaires, etc.) Il existe de façon très claire une brèche entre les politiques publiques de l’alimentation et le secteur de la petite production-transformation-distribution.
  • Nous considérons comme positive l’existence d’entités et d’organisations qui mènent des projets d’appui au secteur productif et de transformation.

Finalement, un des enjeux sur lesquels cette enquête a investigués et qui a été identifié comme une des difficultés rencontrées les plus importantes est la dimension économique des initiatives.

En conclusion, il est apparu clairement que, pour que ces projets puissent être reproduits ailleurs, il est nécessaire d’en assurer la durabilité, tant au niveau social et environnemental qu’économique ; et ce dernier objectif est le plus difficile à atteindre dans ce modèle. Pour approfondir le sujet de la durabilité économique et d’autres aspects importants, 15 des 100 initiatives seront sélectionnées dans la seconde phase du projet « Outils pour la transition vers des Systèmes Alimentaires Territorialisés (SAT) » pour mener une enquête plus exhaustive sur les facteurs de réussite et voir quels outils peuvent en être extraits pour les transmettre à d’autres projets.

Lire la publication