FACM à le dialogue régional UpM | Les jeunes et la société civile s’engagent à renforcer la coopération et le développement en Méditerranée

0
483

La Fondation ACM avec plus de 100 représentants de la société civile, d’organisations de jeunesse et d’acteurs non-étatiques de la région euro-méditerranéenne se sont réunis à Barcelone pour discuter des défis les plus urgents auxquels la région est confrontée.

Le président de la Fondation ACM, Vicent Garcés a est intervenu en séance plénière en rappelant que l’avenir des jeunes et des femmes de la Méditerranée occidentale et orientale est inextricablement lié et lié à la paix, aux droits de l’homme, à la justice sociale et à la mobilité.

Les recommandations et propositions de projets tirées des échanges viennent alimenter la stratégie de l’Union pour la Méditerranée pour la jeunesse et contribueront aux débats du Sommet des Deux Rives[1] en présentant les points de vue de la société civile dans l’ensemble de la région.

Es 22 et 23 mai 2019 à Barcelone, l’Union pour la Méditerranée (UpM) a accueilli le dialogue régional « Regards croisés sur les enjeux prioritaires en Méditerranée », en collaboration avec l’Institut de la Jeunesse (InJuve), le Centre pour l’Intégration de la Méditerranée (CMI), l’Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE), la Fondation Anna Lindh (ALF) et le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP). La conférence a rassemblé plus de 100 représentants de la société civile et d’organisations de jeunesse afin d’échanger sur la question des défis environnementaux, éducatifs, sociaux et économiques dans la région euro-méditerranéenne. Ce forum s’est conclu sur une série de recommandations afin de favoriser la coopération entre les pays de la région sur ces questions.

Avec plus de 60% de sa population âgée de moins de 30 ans, la région euro-méditerranéenne est l’une des plus jeunes du monde. C’est pourquoi l’UpM a toujours placé la jeunesse au cœur de ses actions en se concentrant sur la construction d’un agenda positif pour la jeunesse en Méditerranée et en engageant les jeunes en tant que partenaires à part entière dans ses activités.

Les discussions tenues lors de ce dialogue régional ainsi que les recommandations et propositions de projets tirées de ces échanges alimenteront la stratégie de l’UpM pour la jeunesse et seront également présentées sous forme de suggestions et de propositions de projets pour contribuer au Sommet des Deux Rives à Marseille (24 juin 2019) en présentant les points de vue des jeunes et de la société civile de tous les pays de l’UpM sur les priorités clés de la région.

« Ce dialogue régional sert de tremplin pour proposer des initiatives plus alignées et percutantes pour la Méditerranée qui répondront de manières adéquates aux défis environnementaux, sociaux et économiques », a déclaré le Secrétaire Général de l’UpM, Nasser Kamel. « Nous devons continuer à agir ensemble pour tenir véritablement nos engagements et amplifier nos résultats. Notre objectif à travers cet évènement est de combiner les efforts du dialogue 5+5 avec les efforts au niveau de la région, tout en mettant en avant les points de vue de nos générations futures », a-t-il ajouté.

[1] Le Sommet des Deux Rives se tiendra à Marseille le 24 juin 2019, à l’invitation du Président de la République Française. Le sommet comprendra à la fois une réunion des Chefs d’État et de Gouvernement des pays de la Méditerranée occidentale et un dialogue régional avec d’éminents représentants de la société civile. Cette initiative vise à favoriser un échange sociopolitique régional pragmatique afin de présenter et de lancer des projets spécifiques dans la région. L’UpM sera un partenaire clé du Sommet en tant que plate-forme de coopération régionale réunissant tous les pays de l’Union Européenne et de la Méditerranée.