DECLARATION DU CONSEIL CONSULTATIF DE LA FONDATION ASSEMBLEE DE CITOYENS ET CITOYENNES DE LA MEDITERRANEEN (FACM) | Valencia, le 1er juin 2019

0
919

DECLARATION DU CONSEIL CONSULTATIF DE LA FONDATION ASSEMBLEE DE CITOYENS ET CITOYENNES DE LA MEDITERRANEEN (FACM)

 

Le conseil consultatif de la fondation ACM s’est réuni  les 31 mai et 1er juin 2019 à Valencia. Le Conseil a rendu un hommage sincère à son membre d’honneur l’écrivain Paul Balta, qui nous a malheureusement quitté.

Le Conseil Consultatif actualise sa Charte Constitutive rédigée il y a 10 ans. En une décennie, la FACM est devenu un acteur incontournable de l’action citoyenne en Méditerranée.

Le Conseil Consultatif s’inquiète, suite au renouvellement du Parlement Européen, de la montée du racisme, de la xénophobie et des extrêmes-droites au sein des sociétés européennes. Les membres du Conseil Consultatif expriment leur préoccupation face aux trajectoires politiques et sociales en Méditerranée. La question de la sécurité prend trop souvent l’ascendant sur les libertés individuelles et les droits humains.

Le Conseil Consultatif apporte son soutien à la défense des civils dans le respect du droit international en Libye et en la Syrie, et à la résolution pacifique des crises régionales. Il note  avec intérêt la progression du processus démocratique en  Tunisie qui connaîtra les prochains mois ses deuxièmes élections générales, législatives et présidentielles, bouclant ainsi son cycle électoral et finalisant la mise en place de ses institutions constitutionnelles.

Le conseil consultatif salue vigoureusement la mobilisation de la population algérienne au sein d’un mouvement national, pacifique, politique transgénérationnel et mixte qui montre la volonté du peuple algérien de prendre son destin en main. Il exprime son soutien à toutes les parties prenantes à une transition pacifique dans le respect de l’état de droit. Concernant la question palestinienne, Il réaffirme que la solution doit être liée au droit international garantissant les droits inaliénables du peuple palestinien, y compris la création de son état avec Jérusalem Est pour capitale. Il exprime son inquiétude pour la dérive autoritaire et le non-respect des droits humains en Egypte.

Le Conseil Consultatif  soutient la paix et la culture démocratique dans tous les états de la Méditerranée afin d’éviter le retour ou l’avènement des obscurantismes ou des dérives autoritaires.

Malgré l’urgence environnementale en Méditerranée, Le Conseil Consultatif constate l’absence de véritables mesures  en faveur du développement durable, de la préservation de la nature, de la transition écologique et agro-alimentaire, et de la prise en charge des réfugiés climatiques. Le Conseil exige le respect du droit à la liberté d’expression, d’association et de manifestation sans criminaliser les mouvements sociaux qui réclament ces droits ni la solidarité citoyenne vis-vis des migrants.  Finalement, il réclame des moyens publics supplémentaires pour faciliter l’inclusion et la liberté de mouvement des personnes handicapées, tant au niveau des infrastructures publiques que dans le marché de l’emploi.

Le Conseil se réjouit de la récente constitution des cercles citoyens de Barcelone et Sarajevo ainsi que de  la relance du cercle de Beyrouth. Désormais, le réseau de l’ACM compte vingt-huit cercles citoyens dans vingt-et-un pays  et des contacts sont en cours  à Amman pour la création d’un nouveau cercle. Le Conseil Consultatif se réjouit d`accueillir dans son sein, comme membre d’honneur, l’intellectuel bosniaque Ibrahim Spahic.

Le Conseil Consultatif salue et soutient l’initiative du cercle ACM de Naples d’organiser le colloque « Patrimoine Méditerranéen et Citoyenneté » qui se tiendra à Naples les 4 et 5 octobre. Le Conseil prépare la VIIIème rencontre de l’ACM « Les Grandes Assises de la Jeunesse en Méditerranée », qui doit se tenir à Barcelone le 7-10 novembre 2019.

Valencia, le 1er juin 2019