Structure des cercles

1. QU’EST CE QU’UN CERCLE DE CITOYENS? 

Conçus comme des espaces de dialogue permanent et ouverts entre citoyens, les cercles s’organisent à partir de confrontations d’idées (ateliers, table rondes), de l’élaboration collective et d’évaluation de propositions en vue de contribuer à l’émergence de nouvelles politiques économiques, sociales, culturelles et environnementales.

2. QUI PEUT DEVENIR MEMBRE D’UN CERCLE DE CITOYENS?

Les Cercles sont ouverts à tout citoyen ou citoyenne à la condition qu’il soit d’accord avec les principes exprimés dans la charte et qu’il l’ait signée sur le site de la Fondation ACM.

3. COMMENT CRÉER UN CERCLE DE CITOYENS?

Toute personne ou groupe de personne qui souhaite créer un cercle doit d’abord se mettre en contact avec le Secrétariat de l’ACM.
Ensuite, la procédure est très simple. Il suffit à tous les membres du futur cercle de lire la Charte Constitutive et d’y adhérer en la signant sur le site internet www.acimedit.net. Afin de valider la constitution du cercle, la liste complète des membres, avec coordonnées, doit être envoyée au secrétariat de l’ACM. Un cercle doit compter au minimum 3 membres.

4. COMMENT LES CECLES FONCTIONNENT-ILS?

Les cercles de citoyens s’organisent de manière autonome. C’est-à-dire qu’ils choisissent eux-mêmes leurs programmes d’activités, leurs sujets de discussions et leurs lieux de réunions. Leurs pratiques doivent être cohérentes avec les principes de la Charte Constitutive.
Le cercle peut compter sur l’appui de la coordination régional et du secrétariat pour son bon fonctionnement.
Chaque Cercle désigne une personne référente, qui est en charge du lien et de l’articulation avec le pôle régional de l’ACM, le secrétariat et les autres Cercles.
Lors des réunions et des activités du cercle, un rapporteur produira un compte-rendu des discussions et le communiquera au pôle régional de l’ACM (ou au secrétariat si le cercle ne dépend d’aucun pôle régional).
Chaque cercle, pour améliorer sa visibilité, est libre de créer son propre site internet, page facebook ou tweeter et d’y communiquer ses activités et propositions.
Les Cercles ont aussi d’autres fonctions complémentaires vis-à-vis de l’initiative :
– Diffusion d’information sur l’ACM.
– Préparation des thèmes et des propositions pour les rencontres de l’ACM.
– Appui logistique à l’organisation des rencontres de l’ACM.
– Participation aux rencontres de l’ACM.

5. LE FINANCEMENT DES CERCLES

Les frais afférents aux réunions des cercles de citoyens sont pris en charge par le pôle régional (ou par le secrétariat si le cercle ne dépend d’aucun pôle régional) de la coordination de l’ACM, dans les limites fixées par le budget établi par la coordination de l’ACM. Par souci de transparence financière, tous ces frais devront être justifiés.
Les cercles peuvent également solliciter des financements au pôle régional (ou au secrétariat) en vue de la participation de ses membres à des activités directement liées aux objectifs de l’ACM.
Les cercles de citoyens sont également encouragés à rechercher eux-mêmes des sources de financement, afin d’accroître leur autonomie et leurs activités

 


Galeria de fotos

flickr-logo

ÉCOUTEZ

Radio Tram_02

Facebook

Facebook par Weblizar Powered By Weblizar

@Fundacion_ACM

Dernières Newsletter

Newsletter

Subscribe to our mailing list

* indicates required
Email Format

INTRANET