La FACM participe à la rédaction et au lancement au Parlement Européen du Manifeste #Charta 2020 pour une Europe solidaire

0
1044

La FACM a participé à la rédaction et au lancement (18.03.2019) au Parlement Européen du Manifeste #Charta 2020 pour une Europe solidaire.

La Charta 2020, un projet européen présenté dans le cadre d’Agora Europa, est un manifeste  sur l’intégration européenne qui énumère 20 biens publiques essentiels pour redéfinir l’espace politique européen futur. Les représentants de nos cercles ACM de Beyrouth et de Rome ont participé à la rédaction de ce manifeste.

Des représentants des cercles de Rome et de Beyrouth de la Fondation Assemblée des Citoyens et Citoyennes de la Méditerranée (FACM) ont participé à un atelier au sein de l’Institut Universitaire Européen (IUE), en février 2019. Ils ont contribué à la rédaction de la Charta 2020, avec de nombreux acteurs européens incluant des citoyens, des journalistes, des professeurs, …

La Charte 2020 est un projet européen, présenté dans le cadre d’Agora Europe (https://agoraeupoliticalspace.wordpress.com/), visant à créer un espace politique européen et à définir 20 biens publics européens (ou concepts liés à la volonté politique). Ce projet a été initié par Rui Tavares et Caterina Di Fazio.

Pendant l’atelier qui s’est tenu à l’IUE, les représentants des cercles de la FACM ont particulièrement contribué à la section de la Charta 2020 dédiée aux migrations. Dans ce cadre, ils ont avancé de nombreuses propositions incluant l’importance d’avoir une approche basée sur les droits de l’Homme, lorsqu’il s’agit des migrations, en particulier, et que cette action soit guidée par les piliers européens que sont la dignité, la solidarité et l’humanité. Ces éléments sont directement reliés aux valeurs promues par le Mouvement Euro-Méditerranéen de Solidarité avec les Personnes en situation d’Exil (https://french.amel.org/un-mouvement-euro-mediterraneen-de-solidarite-avec-les-personnes-en-situation-dexil-est-lance-depuis-rome/). La FACM est partie prenante de ce Mouvement, lancé en collaboration avec les organisations AMEL International (Liban)  et SamuSocial International (France) à laquelle ont participé les cercles ACM du Maroc, d’Espagne, d’Italie, de Grèce, du Liban, de Chypre et de Palestine. De plus, fin 2018, la Fondation ACM a obtenu le financement du Ministère Espagnol des Affaires Etrangères et de Coopération pour mettre en place son projet «  Education en DD.HH. Comme moyen d´inclusion des personnes réfugiées », premier guide de l´inclusion pro positivée, développé depuis la perspective et la réflexion de personnes réfugiées résidant en Espagne, et qui sera lancée en 2019.