MANIFESTE DES JEUNES PARTICIPANTS DANS LA VIIIe RENCONTRE DE LA FACM

0
563

Nous, jeunes citoyennes et citoyens de la Méditerranée, participants de la VIIIème Rencontre de la Fondation Assemblée des Citoyens et Citoyennes de la Méditerranée, déclarons que nous sommes responsables de construire notre avenir, avec les autres générations, qui nous inspireront et nous soutiendront. Il s’agit de notre devoir mais aussi de notre droit. Il y a urgence: nous voulons et devons faire la politique autrement pour construire des sociétés plus justes !


Notre manque de confiance est grandissant et les fossés s’élargissent, entre les riches et les pauvres, entre les dirigeants et les citoyens. Notre futur doit être construit de façon inclusive et reposer sur un socle de valeurs universelles incluant la solidarité et la dignité, pour toutes et tous, avec une préoccupation particulière pour les femmes et l’environnement.


Dans ce cadre, les jeunes, qui sont interconnectés entre eux, notamment via les réseaux sociaux et les diasporas, qui ont l’esprit d’initiative, veulent trouver et créer des opportunités de développement, en privilégiant de nouvelles approches tels que le commerce équitable et l’économie sociale et solidaire.


Les systèmes en place doivent aussi être revus et basés sur la justice sociale, avec des mesures d’équité, particulièrement en termes de formation et emploi. Nous souhaitons que notre mobilité, tant sur le plan interne que régional, devienne un droit, une réalité pour toutes et toutes. Nous ne voulons plus de murs et de forteresses, nous voulons que toutes et tous, personnes en situations d’exil et les populations locales contribuent ensemble au développement de notre région.


Quand les jeunes s’engagent dans notre région et à travers le monde, au sein de mouvements sociaux et de révolutions, qu’ils s’insurgent légitimement et notamment contre les inégalités nous appelons les citoyennes et les citoyens de la Méditerranée à nous apporter leur solidarité. C’est en effet la somme de nos mobilisations locales qui amènera un changement politique, économique et environnemental global.
Enfin, nous appelons les citoyennes et les citoyens de notre région, berceau de plusieurs civilisations, à nous rejoindre. Nous voulons rendre possible une autre Méditerranée, digne, humaine et solidaire.
Nous encourageons la FACM à poursuivre son engagement pour une citoyenneté méditerranée à travers un réseau de dialogues, de propositions et d’actions et qui accompagne les moteurs de changement représenté par les jeunes de la Méditerranée.


Barcelona, le 9 novembre 2019.